15 avril 2014

La guerre des boutons : mes 3 alliés

Les hormones, c'est vraiment un truc à la con. Certes, ça permet de réguler 2/3 trucs pratiques, mais depuis bientôt 1 an, c'est surtout qui ce m'a fait passer d'une peau sans jamais vraiment de souci à "mon cycle menstruel se lit sur mon visage". Alors que j'avais toujours eu la peau sèche, mais en tout cas rarement victime d'acné, me voilà maintenant tous les jours à chasser la pustule, et à jouer du correcteur.

Depuis plusieurs semaines maintenant, j'ai réussi à trouver un trio qui limite pas mal les dégâts. Oui, pas de recette miracle ici, les boutons arrivent toujours, mais je parviens à les contenir et à les faire disparaître plus vite, ce qui est déjà pas mal.

blog beauté traitement acné

6 avril 2014

Produits végétariens, bio et diversification alimentaire

J'avais envie de vous parler de mes habitudes alimentaires depuis un petit moment, puisqu'elles ont évolué ces derniers temps d'une façon qui me plait beaucoup. Peut-être que mon expérience encouragera certaines d'entre vous à aller dans la même direction.

Avant toute chose, je précise que jusqu'à il y a environ 4 mois, j'avais un budget très serré qui m'obligeait à faire mes courses au moins cher. Dire que bien manger c'est possible à petit prix, je trouve ça exagéré, ou alors on mange toujours la même chose. Pour les gens qui ne se lassent pas d'avoir toujours la même chose dans leur assiette, oui, c'est faisable, mais pour les gourmands comme moi, je dois admettre que ça me semble compliqué.

Crème aux oeufs, lait vétégal riz/quinoa/coco, miel et mélange de graines & noix

Depuis début 2014, je peux me permettre plus de liberté et ça me fait beaucoup de bien. Je suis une fille qui n'aime pas les choses trop routinières, et même quelque chose que j'adore va finir par me lasser si je ne mange que ça. C'est pour ça que j'ai décidé il y a quelques temps de diversifier mon alimentation, pour continuer à manger équilibré et sain sans m'ennuyer. Pour ça, je me suis tournée vers les produits végétariens et bio.

Ceci dit, ça correspond aussi tout à fait à mes convictions : si je ne serais sans doute jamais végétarienne (j'aime beaucoup la viande et je trouve naturel d'en manger), je suis en revanche sidérée par les ravages de l'agriculture non bio et de l'élevage de masse. Je consomme déjà depuis longtemps des fruits et légumes venant de France (sauf s'ils ne sont jamais produits en France, mais dans ce cas je limite), et je privilégie le bio pour tout ce qui est céréales et légumineuses.

Salade endive, pomme, champignons de Paris, mélange de graines et œufs mollets

Mais cette fois, je suis passée à l'étape supérieure : les magasins bio (qui vendent beaucoup de produits végétariens) offrent un choix beaucoup plus large que les supermarchés classiques, en particulier pour ce qui est des protéines, des céréales, légumineuses, graines et noix. Voilà donc les changements que j'ai mis en place récemment: 


De la viande 3 ou 4 fois par semaine seulement

Entre les quenelles de tofu, les steaks de tofu, les mélanges céréales/légumineuses, les boulettes végétariennes et j'en passe, il y a largement de quoi remplacer la viande. Je prends beaucoup de plaisir à essayer les différentes recettes, les divers assaisonnements et formes, et en plus de ça, c'est bien moins cher que de la viande de qualité.

Salade verte, avocat, champignons de Paris, quenelle de tofu aux herbes et mélange de graines

2/3 de produits laitiers en moins

Concrètement, l'homme n'a absolument pas besoin de lait. Tous les autres animaux s'en passent une fois grands et nous ne sommes pas une exception. Il a juste le gros avantage d'apporter du calcium mais avec une alimentation équilibrée, le calcium se trouve ailleurs. En plus de ça, concrètement, pour que les vaches laitières fassent du lait, on leur fait faire des petits qu'on leur retire vite fait (et qui vont à la boucherie), et plus ça va, moins j'ai envie de participer à ça. Toutefois, une chose est claire pour moi : jamais je ne pourrais tirer un trait sur le fromage, même en sachant ça. C'est certainement ma catégorie d'aliment favorite et si je suis pour une élevage plus responsable et moins conséquent, je ne me sens pas engagée au point de faire ce sacrifice (oui, avec le fromage, on en serait au niveau du sacrifice pour moi). Mais en dehors de ça, je me fais assez bien aux yaourts au soja et je me suis découvert une passion pour les mélanges de laits végétaux qui sont bien meilleurs que le lait de vache : sur une base de riz, de quinoa, ou encore de millet, ils se déclinent avec du lait de châtaigne, de coco ou de noisette et peuvent être utilisés exactement comme du lait. J'en bois donc nature, dans mon café au lait, je l'utilise pour mes crèmes aux œufs et gâteaux, et c'est parfait.
Par contre, ça coûte 3 à 4 fois plus cher que du lait de vache, mais comme je n'en buvais plus quotidiennement depuis des années, ça ne me dérange pas.



Explorations des céréales et légumineuses

Les pâtes ça va un moment, et le riz aussi. J'ai donc acheté quelques boîtes hermétiques à bec verseur et ai pris des lentilles corail, du quinoa, de l’épeautre, des haricots noirs pour varier. La prochaine fois, j'en essayerai sans doute d'autres. L'avantage, c'est qu'elles ne coûtent pas très cher pour la quantité de repas qu'elles offrent, et qu'on peut les manger aussi bien juste cuites qu'en galettes ou gratins. L'inconvénient, c'est que certaines demandent plus d'organisation : beaucoup doivent être trempés toute une nuit et demandent environ 1h de cuisson. Du coup, je prépare mes mélanges certains soirs, en dosant pour 2 repas, je les fais tremper toute la nuit et les fais cuire le lendemain midi, pendant que je prépare autre chose pour le déjeuner. Je les mange ensuite sous différentes formes dans les jours qui suivent. Il faut simplement y penser à l'avance!

Salade verte, pomme, épeautre, haricots noirs et noix

Comme les pigeons, j'ai adopté les graines

Dans la plupart des magasins bio, on trouve des noix et graines en vrac, bien moins cher que lorsqu'ils sont déjà emballés. On trouve d'ailleurs comme ça aussi des fruits secs, des biscuits, des céréales, des légumineuses... Je prends souvent un mélange avec des graines de tournesol (décortiquées), des graines de courge, des noisettes et des noix de cajou, le tout nature et non salé. J'en mets un peu dans mes salades ou mes yaourts, à raison d'une à deux poignées par jour. Elles sont excellentes pour la santé et riches en fibres, et c'est surtout super bon!


Et puis des découvertes

Parfois, j'essaye aussi des choses que je connais mal : des nems végétariens, des algues, de la purée de châtaigne non sucrée (qui remplace actuellement mon beurre le matin), des biscottes ou assimilés faites avec diverses farines, des beurres d'amande, de cacahuète ou de sésame, des fruits secs originaux.... Pour moi c'est la caverne d'Ali Baba et je sais que je vais pouvoir aller faire de nombreuses fois mes courses en essayant quelque chose de nouveau à chaque fois pendant un moment avant d'arriver au bout.

Nems végétariens et spaghettis de la mer


Alors qu'est-ce que ça m'apporte cette diversification alimentaire? 
Du plaisir pour commencer, puisque je suis très gourmande, j'ai la chance d'aimer presque tout et les repas sont toujours un moment positifs pour moi. Pouvoir découvrir de nouvelles saveurs est une chance qui me fait apprécier ma vie d'autant plus.
Je mange aussi plus équilibré : en évitant de me lasser et en ayant envie de manger toutes ces bonnes choses, je suis moins tentée de craquer pour du fast food ou des pizzas. J'en mange toujours chaque semaine hein, mais ces derniers temps, j'ai refusé sans problème un McDo parce que je savais qu'une bonne salade endive/quinoa/avocat et graines m'attendait.
Pour terminer, je prends soin de mon corps. Il est évident que la santé passe avant tout par ce qu'on mange, et ce n'est pas un hasard si cette année j'ai traversé l'hiver sans l'habituel coup de fatigue. J'ai eu une alimentation très riche en fruits et légumes, plus saine parce que plus bio, j'ai mangé de tout, je n'ai pas fait vraiment d'excès, et mon corps me l'a bien rendu.


Si vous souhaitez diversifier votre alimentation et manger de façon plus responsable, je ne peux que vous conseiller de vous tourner vers le bio et le végétarien. Si vous avez peu de moyens, vous ne pourrez sans doute pas tout acheter, j'en suis totalement consciente. Mais vous pouvez par exemple commencer par remplacer une partie de votre viande par du tofu sans que ça vous coûte plus cher.
Il vaut mieux faire un peu que rien du tout!

xx


Rendez-vous sur Hellocoton !

30 mars 2014

Culture du viol : arrêtons de crier au loup!


Hier, comme beaucoup de monde, j'ai découvert la dernière vidéo de Rémi Gaillard, "Free sex". Je n'ai pas rigolé une seule fois et j'ai même été extrêmement mal à l'aise pour les femmes de la vidéo. Qu'il s'agisse d'un des youtubeurs français les plus connus ou du premier mec venu, c'est pareil.
Au départ j'ai juste trouvé ça pas drôle et gênant. Et puis je me suis demandé comment j'aurais réagit si j'avais été à la place de ces filles. Je me serais certainement sentie très mal, souillée, prise pour un objet.

Encore une fois.